18 mai 2012

Morte la bête - Lotte et Soren Hammer

Morte la bête, Lotte et Soren Hammer, trad. Andreas Saint-Bonnet, Actes Sud, 2011. Eh oui, encore un, encore un polar nordique. Pas fait exprès, promis. Celui-ci est danois, écrit à quatre mains par un duo frère et soeur. Ce qui n'est pas commun. Ce qui ne l'est pas non plus, c'est le propos du bouquin. La recette classique du polar (enfin, plutôt du thriller, pour être plus honnête) c'est de fabriquer des tueurs sadiques, tordus et abominables, de leur faire commettre des crimes sadiques, tordus et abominables, de rendre ces... [Lire la suite]
Posté par Pedrozoreyo à 11:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

05 mai 2012

Derrière la haine - Barbara Abel

Derrière la haine, Barbara Abel, Fleuve Noir, 2012. Coup de coeur ! Aaaaaah ! Je viens de le refermer... Contrairement au précédent dont la lecture n'en finissait pas, celui-ci s'est laissé dévorer en un rien de temps. Si la couverture annonce "thriller", il ne faut pourtant pas s'attendre à de l'horrifique sanguinolent, ni à y trouver le petit cousin d'Hannibal Lecter. Thriller psychologique, par contre oui, et diablement bien troussé. Le roman débute comme un petit conte de fées pour trentenaires middle-class d'une petite ville... [Lire la suite]
Posté par Pedrozoreyo à 12:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mai 2012

Comme neige - Jon Michelet

Comme neige, Jon Michelet, trad. Alex Fouillet, Presses Universitaires de Caen, 2012. Mouaif. Bon, soyons franc et honnête : je n'ai pas vraiment accroché à ce bouquin. Pour être vraiment franc et honnête, je dois avouer que ce n'est pas entièrement sa faute. Allez savoir pourquoi, il y a des moments où l'on a du mal à consacrer suffisamment de temps à la lecture. Des périodes où trois pages suffisent à vous endormir, quelle que soit l'heure. C'est comme ça, on est des humains. J'ai dû attaquer ce livre au mauvais moment et il m'a... [Lire la suite]
Posté par Pedrozoreyo à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 avril 2012

Cyanure - Camilla Läckberg

Cyanure, Camilla Läckberg, 2011 (pour la traduction de Lena Grumbach), Actes Sud. Le mystère de la chambre froide J'avais tenté La princesse des glaces, de la même autrice, mais j'avais été très vite refroidi (ah ah) par ce qui m'avait semblé un mélange d'Agatha Christie et de Cosmopolitan (genre, dès qu'un personnage apparaît, on te dit la marque de son chemisier et de son blush). Bon ben là, ça a été. C'est un petit roman court, très très classique dans la situation de départ (huis clos et vengeance familiale), avec une... [Lire la suite]
Posté par Pedrozoreyo à 09:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
25 avril 2012

Shame - Steve Mc Queen

"Il y a des films qu'on regarde, et d'autres qu'on prend dans la gueule". Je ne sais plus qui a écrit cela à propos de je ne sais plus quel film. Mais c'est exactement ce que j'ai ressenti devant Shame. Ça, et le besoin d'en écrire quelque chose, là, toute de suite, à chaud. Alors, une fois n'est pas coutume, c'est de ciné qu'on cause. Shame, on en a parlé, c'est l'histoire d'un mec qui a tout du winner new-yorkais, le parfait connard qui bosse dans une boîte à la con qui gagne des marchés, qui vit dans un appart tout ce qu'il y a... [Lire la suite]
Posté par Pedrozoreyo à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mars 2012

Le Trône de fer t.13 : Le bûcher d'un roi - George R.R. Martin

Le Trône de fer, tome 13 : le bûcher d'un roi, George R.R. Martin, 2012. Suite et suite. Eh ben ça y est. 5 ans après la parution du (désormais avant-) dernier volume de la saga, et quasiment 3 ans d'attente en ce qui me concerne (p... ! 3 ans déja !), je viens de terminer le (désormais, mais provisoire) dernier tome. Trois ans, ça passe vite quand on regarde en arrière (mais bon, 5 ans, 10 ans et même 37 aussi), mais c'est quand même un peu long. Assez en tous cas pour ne plus avoir tout à fait en tête les milliers de pages... [Lire la suite]
Posté par Pedrozoreyo à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2012

Bangkok Tattoo - John Burdett

Bangkok Tattoo, John Burdett, 2005. La Thaïlande dans la peau Après Bangkok 8, revoilà l'inspecteur Sonchaï Jitpleecheep, fils d'un GI américain et d'une pute thaï, gérant de "bar" la nuit et flic au service du colonel Vikorn, chef de la police et parrain local le jour. Et la nuit aussi, en fait. Tout continue (puisque d'après ce que j'ai pu comprendre de la vision bouddhiste du monde, tout n'est qu'éternel recommencement) par la découverte dans une chambre d'hôtel du cadavre d'un Américain, éventré, à qui l'on a pris soin de... [Lire la suite]
Posté par Pedrozoreyo à 14:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mars 2012

Rien ne s'oppose à la nuit - Delphine de Vigan

Rien ne s'oppose à la nuit, Dephine de Vigan, JC Lattès, 2011. Nouvelle incursion hors des sentiers du noir. Encore que. Il y en a... J'avoue avoir été rebuté par le début du roman. Non que la lecture en soit désagréable. Mais le récit s'ouvre sur la découverte par l'autrice (oui, oui, on peut dire "autrice", vérifiez)-narratrice du cadavre de sa mère. Et moi, j'ai toujours un a priori négatif sur les gens qui se racontent ouvertement (bien sûr que chaque écrit "raconte" son auteur, mais ne faites pas semblant de ne pas... [Lire la suite]
Posté par Pedrozoreyo à 10:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mars 2012

La rivière noire - Arnaldur Indrison

La rivière noire, Arnaldur Indridason, trad. Eric Boury, Métailié Noir, 2011. Du noir, mais pas que. Du gris, aussi. Les Nordiques se suivent et ne se ressemblent pas. Si la Suède de Jens Lapidus prenait des airs de L.A. façon James Ellroy, l'Islande d'Indridason... Euh... Ben, c'est plutôt l'Islande. Passer de Lapidus à Indridason, c'est passer d'un rythme trépidant à... une certaine lenteur. C'est passer de kilos de coke à deux pilules de Rohypnol, c'est passer de truands forts en gueule, bien cinégéniques à de pauvres types, de... [Lire la suite]
Posté par Pedrozoreyo à 14:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 mars 2012

Du domaine des murmures

Du domaine des murmures, Carole Martinez, Gallimard, 2011. Goncourt des lycéens 2001. Ils ont bon goût, les lycéens. Rien, mais rien à voir avec le polar, le noir, et ce qui fait l'habituel de ces pages. Et pourtant, je brûle de l'envie de faire découvrir, et j'espère lire, ce formidable roman de Carole Martinez. J'en ai été véritablement enchanté. A l'heure où domine souvent dans la production littéraire, en tous cas "celle dont on parle", le réalisme nombriliste autofictionnel, le petit bout de la lorgnette sur le Monde, le... [Lire la suite]
Posté par Pedrozoreyo à 19:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,